Jack the ripper


 

L'Angleterre en 1888


L'empire est puissant.

Les Anglais sont allés partout et ont colonisé une bonne partie du globe. L'empire britannique est tout simplement le plus grand empire jamais conquis. Outre le Pays de Galles, l'Écosse et l'Irlande, sa Majesté la Reine Victoria règne sur l'Inde, l'Australie, le Canada (excepté Québec), un bon tiers du Moyen-Orient et la moitié de l'Afrique, de l'Égypte à l'Afrique du Sud. Si on rajoute des zones d'influence en Chine, en Birmanie ou en Afghanistan, on comprend mieux le slogan : "Un Empire où le soleil ne se couche jamais".

L'empire est puissant.

La colonisation militaire s'est accompagnée d'une diplomatie de haut vol. La Reine Victoria a épousé l'Allemand Albert. Mariage de raison devenu mariage d'amour-passion. La Grande-Bretagne n'a donc plus rien à craindre de la Prusse. Les Anglais ont même réussi à se réconcilier avec l'ennemi héréditaire : en effet, le corps expéditionnaire britannique s'est allié aux Français pour aller défaire les Russes en Crimée. Il n'y aura donc plus de guerre sur le sol européen... Mieux encore : la France et la Prusse n'avaient rien trouvé de mieux que de se mettre sur la gueule pendant un an, laissant plus de champ à l'expansion britannique. Il n'y a pas un pays, jusqu'à la jeune République américaine, ex-colonie britannique, qui ne soit un allié : les USA sont en effet devenus un partenaire commercial privilégié.

L'empire est puissant.

25% du commerce mondial est anglais. Les mines du Pays de Galles et du Nord de l'Angleterre produisent à foison un charbon de haute qualité qui est à la source de l'énergie dont le royaume a besoin. L'Inde fourni le reste des matières premières. Tous les clignotants sont au vert vif et Londres est le centre économique du monde.

Et pourtant...

09_08_Londres_34_1a

L'empire est fragile.

Le gâteau, démesuré, gigantesque, énorme, ne cesse de croître sans être partagé. Les rares miettes qui en tombent ne suffisent pas à contenir un peuple ouvrier qui vit dans la pauvreté. Les syndicats commencent à se former et s'organiser. L'opinion publique, alertée par des humanistes comme William Morris ou les écrits de Charles Dickens, prend conscience de la gravité de la situation. Le scandale des fabricants d'allumettes en est l'expression la plus dramatique. Exposés au phosphore blanc, les ouvriers développaient des maladies osseuses, en particulier au niveau des mâchoires. Les infirmités graves, défigurant et parfois mortelles, choquèrent l'opinion et le gouvernement légiféra et contraignit l'industrie à changer de méthode de production et à protéger les ouvriers.

L'empire est fragile.

La Grande Bretagne a un talon d'Achille : la route des Indes. Si celle-ci se bloque, finies les matières premières. Ça s'agite déjà en Égypte avec des mouvements d'indépendance, sans oublier cette mauvaise manière de ces "bloody French" (maudits Français) qui ont percé le canal de Suez. Enfin, l'Anglais est pragmatique et depuis sept ans, il rachète -via des sociétés écrans- des actions du canal. En 1880, l'Angleterre en détenait déjà 25%...

09_08_Londres_34_1b

L'empire est fragile.

Il y a cette théorie lancée 20 ans plus tôt par ce scientifique Charles Darwin, qui se répand et qui affirme qu'il y a une évolution et que Dieu n'y est pour rien. Comment ?... Pas de Golden maudite, pas de couple d'amants chassé du Paradis ?... On descendrait tous du singe ?... Même Sa Majesté ?... Oui, même sa Majesté...

Voilà l'Angleterre de 1888.Londres en est la capitale et compte déjà 4 millions d'habitants. Pour l'écrasante majorité, on vit les uns sur les autres, les uns aux dépens des autres, dans des conditions sordides.
Au mois de septembre, arrive un nouveau commissioner (préfet de police), Charles Warren. L'homme a mauvaise réputation : l'année précédente, il a fait ouvrir le feu sur des manifestants à Trafalgar Square. Le meurtre d'une prostituée dans l'East End  à Whitechapel, le décide à mettre un de ses meilleurs détectives sur le coup, Frederick Abberline...

09_08_Londres_34_3a
Mary Ann Nichols - 31 août
Annie Chapeman - 8 septembre
Elisabeth Stride - 30 septembre
Catherine Eddowes - 30 septembre

Aujourd'hui,
à l'angle de la rue où a été découverte Elisabeth Stride
voilà ce qu'on trouve :
09_08_londres_34_3b

Quel humour...

09_08_Londres_34_4
Mary Jane Kelly - 9 novembre

09_08_Londres_34_5a0
"The Ten Bells"
Un pub de l'époque où ces femmes traînaient

09_08_Londres_34_5a1
09_08_Londres_34_5a2

09_08_Londres_34_5b
Même l'escalier pour descendre aux toilettes est glauque !...